Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
PRIERE par Jean Paul Villermé
texte précédent du thème - texte chansons  suivant









Je voudrai ne plus vivre à genoux
Ni croiser ces regards un peu fous,
Enlever cet interdit sur le visage
Qui voile la femme et le paysage
Puis choisir l'homme que je désire
Avoir le droit, au grand jour, de lui sourire


"Allah ! si tu m'entends
Ne les laisse pas faire
Brises nos chaînes et nos fers
Pour qu'un jour le désert
Deviennent un paradis sur terre
Une oasis ou l'amour sera frère
Qui effacera les traces de sang !"


Je voudrai marcher à côté du mâle
Cesser d'être seulement son ombre pâle
Cette entité que l'homme dispose
Dont la valeur ne vaut pas grand chose
Mes sœurs ne soyez plus jamais soumises
Aux coutumes et aux mariages promises !


"Allah ! si tu m'entends
Ne les laisse pas faire
Brises nos chaînes et nos fers
Pour qu'un jour le désert
Deviennent un paradis sur terre
Une oasis ou l'amour sera frère
Qui effacera les traces de sang !"


Je voudrai que l'on ne jette plus de pierres
Sur l'épouse infidèle qui implore d'une prière
L'amour, la jouissance ne sont pas des crimes
Qui n'auraient droit de citer qu'a travers des rimes
Que cesse la loi du plus fort sur le tendre
Avant que le sable du désert se mélange aux cendres !


"Allah ! si tu m'entends
Ne les laisse pas faire
Brises nos chaînes et nos fers
Pour qu'un jour le désert
Deviennent un paradis sur terre
Une oasis ou l'amour sera frère
Qui effacera les traces de sang !"


Je voudrai que chantent nos enfants
Qui par nature sont innocents
Et que les mères n'aient plus l'effroi des jours
Qui arrivent porteurs de nuages lourds
Aux présages mortels comme la mitraille
Qui résonnent sur les champs de batailles !


"Allah ! si tu m'entends
Ne les laisse pas faire
Brises nos chaînes et nos fers
Pour qu'un jour le désert
Deviennent un paradis sur terre
Une oasis ou l'amour sera frère
Qui effacera toute trace de sang !"


Je voudrai ne plus connaître la peur
Qui bloque mon ventre et sème la terreur
Ne plus entendre l'explosion des bombes
Les cris de souffrance devant les tombes
Oh ! vous combattants de tous bords
Pensez aux mères qui pleurent devant les corps !


"Allah ! si tu m'entends
Ne les laisse pas faire
Brises nos chaînes et nos fers
Pour qu'un jour le désert
Deviennent un paradis sur terre
Une oasis ou l'amour sera frère
Qui effacera les traces de sang !"


Je voudrai que les fusils se taisent
Sur cette terre rougie comme une braise
Que la haine ne brille plus dans les yeux
Et disparaissent les larmes sur les joues des vieux
Pour que sur cette terre de Palestine, un matin
Juifs et Musulmans convergent vers le même chemin !


"Allah ! si tu m'entends
Ne les laisse pas faire
Brises nos chaînes et nos fers
Pour qu'un jour le désert
Deviennent un paradis sur terre
Une oasis ou l'amour sera frère
Qui effacera les traces de sang !"


Jean Paul Villermé

- commentaires :


Ajouter votre avis

priere jean paul villermé je voudrai ne plus vivre à genoux

priere jean paul villermé je voudrai ne plus vivre à genoux



Le site - CONTACT

Thème Engagé

Poésie 

Livres 

CDs 
.

Revision site juin 2009.

Commentaires ouverts :

Noter un avis musical


pub 2


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 
parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons