Le décompte par MOUKLI David


texte précédent du thème - texte chansons suivant


Le sage m'a dit:
- " Nos absents sont parfois plus présents que les vivants.
Ceux qui sont loin parfois plus proches que celle qui t’étreint, que celui qu te serre la main...

Regarde bien, il te reste deux tonnes de roses, deux traces d'osmose, deux heures de symbiose...
Un peu d'alcool des dieux, la musique et le feu, de la poudre de perlimpinpin jusqu'au petit matin, jusqu'au prochain matin, si loin...
Alors...
Frétille et déambule,
Si frais dehors et si timide ,
Encense et puis ondule,
Si chaud dedans et si humide...

Soit tu restreins, soit tu invites
Soit tu t'éteins soit tu incites.

Flâner ou faner ?
Danser ou dormir ?
Masser ou flétrir ?
Agir ou penser?
Fleurir ou pourrir ?
Jouir ou rêver? "

Ô que oui, pas de non...
Pas de pire, que du bon.
La sagesse ou l'outrance?
Ô ma transe, oui ma chance.


Flâner, danser, masser, agir, fleurir, jouir...
C'est un conte de fée...
Mais il y a un décompte.


MOUKLI David

- commentaires :


Ajouter votre avis

Le site : Accueil - CONTACT

Le décompte MOUKLI David