Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
L EXILEE par Annick KIEFER
texte précédent du thème - texte chansons  suivant



Elle n’est pas d’ici, mais qu’est-ce que ça peut faire ?
On peut saisir la vie où qu’elle germe sur cette terre.
Quelles que soient les racines, qu’importent les frontières,
C’est ensemble que l’on s’élève vers une même lumière.

Et si ça ne vous plaît, et si ça vous dérange,
Je m’en irai là-bas ,loin de vos mesquines vengeances.
Je construirai un monde, avec elle partagé.
J’oublierai la rumeur .Je la protègerai.


Elle est venue ici poussée par mille démons,
Dictateurs sanguinaires sans aucune compassion.
Sur sa terre natale, on a perdu la raison,
La mort y est si banale, la vie sans concession.

Alors, ne me dites pasque sa présence vous dérange.
Elle s’en irait là-bas, loin de vos mesquines vengeances,
Si le cœur des hommes était un cœur en somme,
Etait moins desséché que le sol craquelé.


Elle habite à l’envers de son ancienne vie ;
Dans le béton de Nanterre elle enferme ses nuits.
Elle ne voit de l’horizon que des pointillés gris ;
Même le ciel est en prison, même le soleil fuit.

Alors, ne me dites pas qu’elle n’a rien à faire là.
Elle s’en irait là-bas si elle en avait le choix,
Loin de vos mesquines vengeances qui gangrènent l’existence
Mais ne peut que rêver de ces contrées éloignées


Elle a fait des enfants qu’on dit « café au lait »
Qui s’amusent en bas, devant la porte B.
La seule joie de les voir, de les entendre rire,
Lui redonne de l’espoir, lui permet de tenir.

Surtout, ne me dites pas que ces gamins vous dérangent.
Ils suivent les mêmes pas que les vôtres à leur âge.
Il n’est qu’une couleur qui ici domine :
C’est celle de la peur que la rumeur dessine.


Elle est partie d’ici on ne sait même plus quand,
Ni d’ailleurs vers où, mais est-ce bien important ?
Elle n’a cessé d’égrener, comme un chapelet, les années.
Même ses propres enfants semblent l’avoir oubliée.

Je vous en prie, ne me dites pas
Qu’elle était bien gentille
Il est un peu tard je crois,
Pour aimer quand l’autre est parti.



Annick KIEFER

- commentaires :
-C2 le 28 avril 2010 à 16 : 10
par Jean Baudon : Une musique est née de votre texte, mais impossible de vous joindre malgré plusieurs messages sur le site !!! Jean Baudon *F2
-C1 le 05 novembre 2008 à 20 : 14
par Jack : Bravo pour vos textes et la qualité d'ecriture *F1


Ajouter votre avis

l exilee annick kiefer et si ça ne vous plaît, et si ça vous dérange,

on peut saisir la vie où qu’elle germe sur cette terre.

l exilee annick kiefer et si ça ne vous plaît, et si ça vous dérange,



Le site - CONTACT

Thème Social

Poésie 

Livres 

CDs 
.

Revision site juin 2009.

Commentaires ouverts :

Noter un avis musical


pub 2


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 
parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons