Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
le Séquoia par Bartnicki Jean-Michel
texte précédent du thème - texte chansons  suivant



Agrippé à la cime
De son vieux séquoia
De peur qu'on l'abîme
Un ange voyait en bas

Des gens très surexcités
S'agiter comme des fourmis
Fiers d'amener dans leur cité
Son arbre sans âge et pourri.

L'ange ne comprenait pas
Lui qui depuis deux ans
Se sentait aimé dans les bras
De son ami si séduisant

Pourquoi toutes ces haches
Dressées telles des antennes
Comme au temps des apaches
Contre cet être sans haine ?


Vous pouvez bien m'abattre
J'ai assez vécu, je suis lassé
Vieil acteur dans votre théâtre
Je vous dis adieu, j'en ai assez !


Mais qu'attendez-vous
Pour donner le premier coup ?
Pourquoi tremblez-vous
En voyant mon amie à genoux

Implorer les cieux si proches
Au faîte de mes branches
Là où nos esprits s'approchent
De ses amis aux ailes blanches ?

Auriez-vous donc peur
Vous les humains si malins
D'un seul ange loin de vos coeurs
Cette femme morte de chagrin ?

Vous semblez à présent si surpris
De la voir déployer ses ailes
Comme un aigle affamé de vos vies
Prêt à vous emporter dans le ciel.


Vous pouvez bien m'abattre
J'ai assez vécu, je suis lassé
Vieil acteur dans votre théâtre
Je vous dis adieu, j'en ai assez !


Vous avez déposé vos haches
Près de mes racines irritées
Décidées à fuir comme des lâches
Fourmis errantes et dépitées.

Mais l'aigle était si gigantesque
Que dans ses ailes vous échouâtes
Misérables nains si grotesques
Sous mes feuilles de rire écarlates !

Il n'eut alors aucune peine
A atteindre ma plus haute branche
Pour revêtir son habit de reine
Dans son château de toile blanche.

Vous ne compreniez plus rien
Vous qui étiez encore des hommes
Il y a quelques heures ce matin
Si forts, si indestructibles en somme.


Vous pouvez bien m'abattre
J'ai assez vécu, je suis lassé
Vieil acteur dans votre théâtre
Je vous dis adieu, j'en ai assez !


Médusés, vous avez alors écouté
Le récit de ma compagne soulagée
Qui vivait ici depuis une éternité
Deux ans dans ce siècle dérangé.

Elle voulait que le monde, en quête
De belles histoires authentiques
Accepte sa démarche, sa requête
De partager ma vie, mes reliques.

Elle voulait que je puisse encore
Contempler toute cette diversité
Ces merveilles comme des corps
De femmes rayonnantes de beauté.

Vous êtes restés longuement
Suspendus à mes branches
Objets insolites à mon firmament,
Et un jour ayant pris sa revanche

Mon ange vous a enfin libérés
Pour que comme ses messagers
Vous alliez de l'Alaska au Ténéré
Chanter cette chanson pour la partager.


Vous vouliez donc m'abattre
Mais face à tant d'amour
Vous avez détruit l'âtre
Qui m'attendait pour toujours.



Bartnicki Jean-Michel

- commentaires :


Ajouter votre avis

le séquoia bartnicki jean-michel des gens très surexcités

le séquoia bartnicki jean-michel des gens très surexcités



Le site - CONTACT

Thème Liberté

Poésie 

Livres 

CDs 
.

Revision site juin 2009.

Commentaires ouverts :

Noter un avis musical


 le livre poesie


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 
parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons