Youtube - Vidos - Devenir parolier - Livres
Déesse par Sylvie Bonnet


texte prcdent du thme - texte chansons suivant






Déesse







Sur scène, lumière tamisée,

Dressée, reluit une guitare.

Sa caisse argent satiné

Lui donne l'air d'une superstar.

Table d'harmonie insolite

Aux ouïes en style de claire-voie,

Trois cônes cachés elle abrite.

De toute sa grâce, elle flamboie.



Elle racole l’œil du public

Avec tant de sex-appeal,

Mêlant « primitif » et « chic ».

Son manche lui cède un air viril

Par sa couleur acajou

Et sa touche noir ébène

La présente comme un bijou

Culminé par six cordes reines.



« Déesse », tes sonorités

Pénètrent mon âme et mon cœur.

« Déesse », tes rythmes et tes notes

M’exportent au-delà et ailleurs.





Sa tête de manche ornée

De six clés étincelantes,

Est sobrement façonnée,

Avec une cime ondulante

Qui porte, digne, son emblème :

L’écusson gravé : « National ».

Instrument noble et suprême,

Cette guitare est ancestrale.



Elle attend la main du maître.

Ensemble, ils ne feront qu’un.

Il va bientôt apparaître

La capturer de ses mains.

Le voilà qui entre en scène

Sous les applaudissements.

Il lui procure son oxygène,

La fait vivre allègrement.



« Déesse », tes sonorités

Pénètrent mon âme et mon cœur.

« Déesse, tes rythmes et tes notes

M’exportent au-delà et ailleurs.





Il l’empoigne avec douceur,

S’installe sur son tabouret,

Place son corps lisse sur son cœur.

Le bottle-neck au doigt passé,

Il attaque les premières notes.

Sa main gauche, élégante,

Pince les cordes vaillantes, tricote

Et slide sur la touche jouissante.



Sa main droite offre intensité.

Sur les grosses cordes son pouce se meut,

Donnant aux « basses », félicité.

Les trois doigts suivants font jeu

Sur les trois autres « phosphore-bronze »

Et créent des aigus subtils.

Ces gestes sublimes annoncent

Que cette « Déesse » est fragile.



« Déesse », tes sonorités

Pénètrent mon âme et mon cœur.

« Déesse », tes rythmes et tes notes

M’exportent au-delà et ailleurs.



Tous les deux sont en fusion.

Le corps à corps est sensuel.

Ils sont prêts à l’explosion.

L’union est quasi sexuelle.

La hanche posée sur la cuisse,

Elle se love, calée dans ses bras,

Les caresses reçues la chérissent

Et elle réplique avec émoi.



La foule ressent cet échange

Et les voit comme deux amants

Menés par un dialogue étrange,

Un discours accaparant.

Les gens sont béatifiés :

Les sonorités fascinent,

Autant que la dextérité

Subjugue et hallucine.



« Déesse », tes sonorités

Pénètrent mon âme et mon cœur.

« Déesse », tes rythmes et tes notes

M’exportent au-delà et ailleurs.





















Sylvie Bonnet

- commentaires :


Ajouter votre avis

Le site : Accueil - CONTACT

Thme musique

Posie

Livres

CDs
.

tdc  le livre  format numrique  2 2


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier
ShowBiz franais
Edition : Rvolution
Devenir crivain

Déesse Sylvie Bonnet

parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chant...
En vido le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT la chane youtube chansons