Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
Avec tes yeux couleur chocolat par Sylvie Bonnet


texte précédent du thčme - texte chansons suivant





Avec tes yeux couleur chocolat









Avec tes yeux couleur chocolat

Au profil d’amandes quand tu souris,

Ta gracieuse bouche riant aux Ă©clats,

Ton nez délicat qui fait des plis

Quand tu grimaces ou fais le pitre,

Tes joues lisses comme des petites pommes,

Tu es mon plus merveilleux chapitre

Et ma lecture n'en est qu'au premier tome.



Le jour de ton « Aurore », tu es devenue

Ma renaissance, ma Lumière de Vie

Qui ont suscité mon Amour absolu

Pour toi, ma divine LĂ©onie.

Ce sentiment enlace ma poitrine,

Une sensation forte et indescriptible.

Tu es l’élite de toutes les « endorphines »,

Tu es ma quintessence irrésistible.



Léonie, tu es candeur et beauté,

Nouvelle Vénus de la planète,

Tu es mon astre, mon Ă©toile, mon soleil,

Mon Satellite, ma ZĂ©ta Leonis, mon HĂ©lios



Les jours passent. Tu te métamorphoses.

Tu redresses d’abord bien haut la tête

Pour voir de quoi le Monde se compose.

Dès ces instants tu t’avères « drôlette ».

Eclosent alors gazouillis et sourires,

De front, tu explores le tour de ton lit ;

Quelle intense curiosité tu respires !

De ces efforts tu n’es pas amollie.



BientĂ´t tu te tiens assise sans appui.

Sur le dos, tu joues avec tes pieds

Que tu portes Ă  ta bouche, Ă©panouie.

D’une main à l’autre, tu passes tes jouets,

Tu tends les bras quand on les tend.

Comment ne pas t’aimer, ma Léonie ?

Un jour, tu prononces « papa », « maman »,

Dans quelques mois tu diras « mamie ».



Léonie, tu es candeur et beauté,

Nouvelle Vénus de la planète,

Tu es mon astre, mon Ă©toile, mon soleil

Mon Satellite, ma ZĂ©ta-Leonis, mon HĂ©lios





Tu te mets à ramper avec fierté,

Tu applaudis, fais les « marionnettes »,

Dis au-revoir, petits doigts écartés.

D’un « serpent » tu deviens une « chevrette »

Puisque tu marches alors Ă  quatre pattes.

Puis tu deviens bipède : tu te mets debout,

Avant de te muer en acrobate

Et d’escalader les meubles en casse-cou.



BientĂ´t, tu marches soutenue par une main

Puis, libre, tu te lances en solitaire.

Sous peu, tu vas courir, c’est certain !

De tes pas, tu te fais autoritaire.

A présent, tu bois seule et tu fais « Tchin »,

A l’affût de la percussion des verres.

Alors tu ris, ton public tu culmines.

Pour manger seule, ta cuillère tu enserres.



Léonie, tu es candeur et beauté,

Nouvelle Vénus de la planète,

Tu es mon astre, mon Ă©toile, mon soleil,

Mon Satellite, ma ZĂ©ta-Leonis, mon HĂ©lios



Tu vas de l’avant, les grands tu imites.

Tu deviens maman avec tes poupées,

Tu reproduis, consciencieuse, nos conduites.

Tu connais tes mains, tes pieds, ton nez,

L’ensemble de ton corps t’est acquis.

Chaque jour, tu déclames de nouveaux mots,

Rognés ou écorchés mais anoblis.

Tu es radieuse et pure tel un angelot.



Tu t’engages sur le chemin de la vie,

Déjà tu offres bonne humeur et gaieté ;

Que celles-ci soient pour toi une alchimie

Qui t’embarque vers un futur convoité.

Je te verrai Ă©voluer et grandir.

Toujours, tu seras mon admiration,

Mon amour pour toi ne pourra croupir,

LĂ©onie, tu es ma belle addiction.



Léonie, tu es candeur et beauté,

Nouvelle Vénus de la planète,

Tu es mon astre, mon Ă©toile, mon soleil,

Mon Satellite, ma ZĂ©ta-LĂ©onis, mon HĂ©lios.





















.




Sylvie Bonnet

- commentaires :


Ajouter votre avis

Le site : Accueil - CONTACT

Thčme Enfance

Poésie 

Livres 

CDs 
.

textesdechansonsforum


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 

Avec tes yeux couleur chocolat Sylvie Bonnet

parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT ŕ la chaîne youtube chansons