Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
A Quatre Pattes par Sylvie Bonnet


texte précédent du thème - texte chansons suivant




A Quatre pattes









Je suis Eden, le Paradis sur Terre.

Certains homo-erectus le démentent.

Ces gens prétentieux m’attristent et m’atterrent.

Seule ma maîtresse en est parfois consciente.

Pourtant, de temps en temps, elle a des doutes.

Je tente chaque jour de lui fournir les preuves.

Chaque fois qu’elle apparaît en déroute,

En naufrage, pour moi, c’est une épreuve.



Elle se lève le matin et je suis en liesse.

Je bondis de joie, agitant fortement

Ma queue aux longs poils avec ivresse.

Sur mes postérieures, je me dresse aisément.

Je lui donne allègrement un coup de langue

Sur le visage et elle n’apprécie pas.

Elle me rabroue du pied et je tangue.

Serait-elle en colère ? Je ne saisis pas.



Eden, Paradis Terrestre,

Eden, Jardin des Délices,

Adam et Eve, en Maîtres

Y ont péché complices



Je fais route vers le placard à croquettes.

Elle me suit, se saisit de ma ration,

Me donne une rapide caresse sur la tête,

M’offre ma portion ; c’est l’exaltation.

Depuis mon adoption elle m’octroie « Fido »

Mais je sais que d’autres croquettes existent

J’en ai vu chez mon copain « Mordillo »,

Seulement, il avale tout cet égoïste.



Rassasié, je file vider mon réservoir.

Je renifle truffe au sol le lieu qui me sied.

Au pied du cerisier je fais l’arrosoir.

Mon maître ne me voit pas ; il n’est pas levé !

Ouf ! il n’aime pas que je pisse sur son arbre ;

Moi, j’adore l’odeur de son tronc fatigué,

Encore droit comme un vieux candélabre

Avec des branches difformes et entremêlée



Eden, Paradis Terrestre,

Eden, Jardin des Délices,

Adam et Eve, en Maîtres

Y ont péché complices.









Je dois aussi vider mon ampoule rectale.

Toujours truffe au sol je cherche un coin paisible.

Hum ! Au beau milieu de ce Rhodo cordial

Je baisse la tête, réunit mes pattes flexibles,

Courbe l’échine, formant presqu’une grande arche

Et je lâche avec délivrance une grosse selle.

Elle a une parfaite effluve qui me scotche.

Mais ce Rhodo aura les fleurs les plus belles.



Le reste du jour, je garde mon territoire.

Je protège mes maîtres d’un potentiel danger.

Je m’assois ou m’allonge à mes observatoires.

A toute intrusion je me mets à japper.

Je dresse la tête, aux aguets de toute menace.

Néanmoins, mes ennemis majeurs du coin

Sont tous ces félins qu’avec sérieux je chasse.

Ici je suis le roi même s’ils font les malins.



Eden, Paradis Terrestre,

Eden, Jardin des Délices,

Adam et Eve, en Maîtres

Y ont péché complices.
























Sylvie Bonnet

- commentaires :


Ajouter votre avis

Le site : Accueil - CONTACT

Thème animaux

Poésie 

Livres 

CDs 
.

savoir


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 

A Quatre Pattes Sylvie Bonnet

En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons