Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
Rituel Matinal par Sylvie Bonnet


texte précédent du thème - texte chansons suivant




Vers la délivrance







Chaque matin il se lève, les yeux plissés,

Le regard perdu, apthique, comme une marmotte

Qui sort d'une hibernation, qui se remet

A la vie. D'abord honneur à sa mascotte

Pour l'assister à vider cette citerne

Distendue par le liquide excrémentiel

Secrété par les reins que le cœur gouverne.

Ce désir assouvi est existensiel.



Faire couler le café... premier stimulant...

Mais où est il ? Le voilà ! Les filtres aussi !

Faire bouillir l'eau, attendre le frémissement.

L'attente est longue mais la voilà bouillie.

Arroser d'un filet d'eau le café moulu,

Dans cette cafetière en attente et archaïque.

Goutte à goutte, le liquide d'un noir absolu

Dégouline, se mutant en nectar atomique.





Ils sont épineux ces matins qui n'en sont pas

Le clocher, déjà, sonne le tocsin de midi.

L'astre de feu est au zénith, tel un Surmoi,

Mais dans quelques heures, il sera assujetti.





Il est temps de déguster ce breuvage des Dieux,

Accompagné de ses « Gerblé » énergétiques.

Cette sombre boisson et ces vivres délicieux

Commencent à mettre ses synapses en connectique.

Tous ses muscles, peu à peu, sont résurrection,

Il refait connaissance avec lui-même,

Les neurones rétablissent leurs associations,

Il peut penser grâce à l'ouverture du Système.



Il lui faut passer à la prochaine émotion..

Il se lève, s'assoit près de la cheminée.

Il happe, d'une main, une pincée de beau blond,

Extirpe d'un étui une feuille « ocb »,

Etale son tabac avec application.

Studieux, de son pouce, son index, son majeur,

Il roule sa première clope avec affection.

La première bouffée sera son catalyseur.





Ils sont épineux ces matins qui n'en sont pas

Le clocher, déjà, sonne le tocsin de 13 heures

Le soleil, encore haut, descendant déjà

Sera déclinant, condamné, renonciateur.





Une seconde cigarette, à la première, fait suite.

Il lui faut attendre l'ultime sensation.

Parfois elle tarde, parfois elle arrive vite.

C'est selon l'activité de son colon.

Si son péristaltisme est à bas régime

L'assouvissement sera plus retardé.

S'il est dévoué et que le rectum se comprime

Il pourra se soulager à satiété.



C'est l'attente... les gargouillements le rassurent ;

Ils se promènent tout le long de ses viscères.

L'écrasement dans son rectum le sature

Et soudain il se dirige vers les waters.

Il libère sereinement ses déjections.

Il ressort le sourire aux lèvres, épanoui.

Il va, sur la journée, porter réflexion

Et aborder son programme qui le réjouit.





Ils sont aventureux, ces matins qui n'en sont pas

Le clocher, déjà, sonne le glas de 14 heures.

Le soleil, toujours dominant, abdiqueras

Jusqu'à ce que le crépuscule affleure.














































Sylvie Bonnet

- commentaires :


Ajouter votre avis

Le site : Accueil - CONTACT

Thème Quotidien

Poésie 

Livres 

CDs 
.

textesdechansonsforum


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 

Rituel Matinal Sylvie Bonnet

parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons