Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
Oh ! Marie par Guy_Bonnefont


texte précédent du thème - texte chansons suivant



Dans la chambre feutrée où je l’avais conduite
Elle était si petite, elle était si jolie,
Toujours prête à rougir et à prendre la fuite,
Elle m’a soufflé tout bas : Appelle-moi Marie.

J’ai mis très, très, longtemps avant d’apprivoiser
Ses formes dessinées sous sa robe légère,
Devinant sous mes doigts ses courbes effrontées,
La couvrant de baisers aux endroits découverts.

Marie oh ! Marie,
Tu étais si jolie.
Après bien des aurores
Je m’en souviens encore.

Lorsque, déshabillée, sur le lit entrouvert,
Ses formes dénudées ont fait battre mon cœur,
Je suis passé du blanc au rose, au rouge, au vert,
Et j’ai senti monter une étrange douceur.

Je me suis allongé tendrement sur son corps,
J’ai pris entre mes mains ses deux petits seins ronds.
Quand j’ai…, vous voyez, elle a dit : Oh pas encore !
Serre-moi dans tes bras pour calmer ces frissons.

Marie oh ! Marie,
Comme une symphonie
Ton souffle à mon oreille
Souvent encore m’éveille.

Et puis soudain, soudain, ce fut une explosion,
Une explosion d’amour, une explosion de joie.
Nos corps se sont unis dans la même fusion,
Éperdus de bonheur, n’écoutant que leur loi.

De cette fleur sauvage j’ai goûté le nectar,
Du printemps de sa vie elle m’a fait un bouquet
Qui fleurit mon automne, et ce n’est que plus tard
Que j’ai su, pauvre sot, que j’étais le premier.

Marie oh ! Marie,
Tu étais si jolie.
Après bien des aurores
Je m’en souviens encore.


Guy_Bonnefont

- commentaires :


Ajouter votre avis

Le site : Accueil - CONTACT

Poésie 

Livres 

CDs 
.

sandrineroy


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 

Oh ! Marie Guy_Bonnefont

parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...