Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
Lidy par Maylin Jean-Pierre


texte précédent du thème - texte chansons suivant


Le matin quand tu dors encore,
Je caresse du regard tes paysages,
Câline douce si belle à croquer tu es
Et Je me prends encore à mes souvenirs où mon corps dans ton corps
On dévalait les vertes prairies de l’amour !
Comme le torrent va à la mer, du bout des doigts je suivais tes courbes,
Et Dans tes yeux je me noyais !

Lidy je t’aime, Lidy je t’adore,
Volcan de feu sous un drap de soie,
Voilà comment je t’aime,
Voilà comment je t’adore !

Filant le long du lit, une légère brise se lève et fait bouger tes cheveux.
Le soleil vient de se lever, et de la fleur de tes lèvres tu touches les miennes.
Le lait de tes baisers je n’oublierai.
Dans la chaleur de tes yeux méditerranéens je vois la beauté de nos montagnes,
Le long de ton corps mes mains glissent comme sur un drap de soie,
Le volcan qui est en toi se réveille et me brûle la peau.

Lidy je t’aime, Lidy je t’adore,
Volcan de feu sous un drap de soie,
Voilà comment je t’aime,
Voilà comment je t’adore !

Quand tu es en colère et que l’orage gronde,
Une tempête vient me caresser la peau, la foudre me chauffe les joues,
Les flammes du volcan brûlent dans tes yeux.
Électrique tu es ! La foudre circule en toi et frappe sans prévenir,
Et c’est comme ça que je t’aime comme ça que je t’adore.

Lidy je t’aime, Lidy je t’adore,
Volcan de feu sous un drap de soie,
Voilà comment je t’aime,
Voilà comment je t’adore !

Même par temps couvert,
Quand la mélancolie t’envahit et fait descendre la rosée sur tes pommettes !
Tes yeux brillent telles des étoiles dans la nuit.
Et ton visage m’éblouit de beauté et de charme,
Dans mes bras je te veux pour que cessent les flots.

Lidy je t’aime, Lidy je t’adore,
Volcan de feu sous un drap de soie,
Voilà comment je t’aime,
Voilà comment je t’adore !

Les fleurs de tes baisers je cueillerai,
Dans la rosée de tes yeux je me baignerai,
De la soie de ton corps je me couvrirai,
Dans le volcan de ton corps je périrai.
Tu es mon lever de soleil,
Volcan de feu sous un drap de soie.
Voilà comment je t’aime.
Et même quand l’orage gronde, le soleil brille dans tes yeux.
Ho ma Lidy dans la forêt amazonienne je te retrouverai,
Au lever du jour je te couvrirai de baisers,
Au coucher du soleil je t’explorerai.


Maylin Jean-Pierre

- commentaires :


Ajouter votre avis

Le site : Accueil - CONTACT

Poésie 

Livres 

CDs 
.

 photo de sudouest


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 

Lidy Maylin Jean-Pierre

parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...