Léopard par Maylin Jean-Pierre


texte précédent du thème - texte chansons suivant


Admirez-le, il traque d’un pas de chat,
Poils irisés par une proie qui tarde à partir
Admirez-le, d’un pas souple prendre le rythme avant de filer grand V
Puissance a l’état brut d’une beauté sauvage
Admirez le courir à perdre pédale tel un envol,
Il frôle et se couche souffle coupé
Admirez le consommer sa puissance, se retrouver plus vulnérable que sa proie
Chasseur d’un moment devenu cible pour un moment
Souffle coupé puissance épuisée brisée
Admirez le repartir à l’affût du gibier l’échec d’un espoir oublié
Admirez le marcher d’un air si innocent face au buffle presque méfiant
Touriste de la brousse point intéressé

Puissance a l’état brut d’une beauté sauvage
Qui frôle et se couche souffle coupé
Chasseur d’un moment devenu cible pour un moment

Admirez-le se bloquer net paralysé regard fixe l’eau a la bouche
Souple dans ça lenteur qui se foule et se défoule avant d’exploser
Admirez-le de toute sa puissance à l’état brut d’une beauté sauvage
Courir à perdre haleine, frôler puis toucher mais couché comme luis seul c’est faire
Admirez le malgré qu’il perde la partie devenir cible de sa proie
Chasseur d’un moment vulnérable à un autre
Admirez le car lui seul connaît ses limites et c’est ce coucher au poil de la bête
Admirez-le car il est le seul à savoir abandonner mais le seul à y revenir
Proie manquée espoir touché

Puissance a l’état brut d’une beauté sauvage
Qui frôle et se couche souffle coupé
Chasseur d’un moment devenu cible pour un moment

Admirez-le dans son approche lente et fuyante
S’arrêter comme dans un dernier instant d’hésitation
Admirez le gagne ses quelque mettre à pat de chat les dernier avant le combat de sa vie
Fulgurante accélération course hé-freiner ou tout est donné
Tomber la proie ou tomber la course au bout du souffle
Instant ultime ou la vie peut faire place à la mort
Le choix ne dépend que de son souffle qui lui amené le succès ou l’échec
Vérité sauvage d’un monde sauvage ou la vie ne tient qu’a un fi
Admirez-le, il est taillé pour la vitesse, puissant et fragile à la foi
Courir ces pleines arides est sauvages où danger la guette a chaque pat
Admirez le, y revenir toujours alors que bien d’autre aurait abandonné
Son cœur si fragile peut le lâcher au pied du gibier
Admirez-le car il n’a pas d’autre choix que de risquer sa vie pour la garder
Donner tout pour ne pas tout perdre tel est son destin
Tout au bout de ses pâtes au maximum de son corps jusqu’au bout du souffle

Puissance a l’état brut d’une beauté sauvage
Qui frôle et se couche souffle coupé
Chasseur d’un moment devenu cible pour un moment


Maylin Jean-Pierre

- commentaires :


Ajouter votre avis

Le site : Accueil - CONTACT

Thème animaux

Poésie 

Livres 

CDs 
.

pglaeser


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 

Léopard Maylin Jean-Pierre

parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons