Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
le clandestin par Nadine DALUZEAU


texte précédent du thème - texte chansons suivant

Toi, le clandestin,
Ton départ n'est pas le fruit du hasard,
vie de misère et de cauchemars
justifient ton départ.
Tu as toujours espéré aller quelque part,

ta conscience a engendré ta souffrance.
Ton combat: te libérer de toute dépendance et de toute violence.

Mais sur ta terre natale, c'est fatal
l'injustice et la misère décorent ton univers
et tu ne peux rien faire.
Tu voulais un monde meilleur,
tu l'as cherché ailleurs.

Tu voulais embellir ton destin, changer ta vie
mais les autres ne l'ont pas compris.

Tu as franchi des mers et des frontières
traverser des contrées entières.
De ta vie tu en as fait une guerre,
une guerre souvent meurtrière.

Dans tes combats et tes duels
tes ennemis sont souvent cruels
et souvent tu es seul.

Ils ne te laissent aucun répit
jusqu'à t'ôter la vie.

Ta vie est synonyme de douleurs
ton aventure a le le goût du malheur
Pour eux , ta vie n'a pas de valeur, comme la leur.
mais tu n'as pas peur.

Toi l'adacieux, tu n'as pas peur d'eux,
Tu affrontes les dangers
pour une vie à l'étranger.

Ton idéal n'a pas de prix aux périls de ta vie
Mais souvent ton rêve s'achève sur les rives des océans,
tes projets sombrent dans le néant.

Ton rêve, tu ne peux le retenir
comme ton avenir, tu ne peux le prédire
tu le pressens lointain et incertain.

Parfois il est déjà trop tard
retour à la case de départ
au mieux, au mitard
ou au pire au charter, ça ne coûte pas trop cher.
Si tu réussi à franchir les frontières
et t'installer en terre étrangère
commence une autre galère.
Dès les premiers pas, c'est fatal , débute ta cavale
et la chasse à l'homme s'installe.
Tu es condamné à l'errance sans espérance.

Et comme d'habitude tu as pour compagne la solitude
privé d'affection et d'amour, habitué au revoir sans retour
tu espères en vain
tu rates tes trains.

Toi, l'éternel célibataire
De ta vie tu ne sais que faire.

tes projets sont en suspens
tu perds la notion du temps
et ce, depuis longtemps.
toi le déraciné, le sans famille, le sans enfants
tu attendras pas mal de temps
toi l'étranger errant.
Toi l'exilé sans espoir de retour, l'oublié de toujours
tu es condamné à vie pour un crime que tu as pas commis.
On te poursuit pour un seul délit.
d'avoir voulu changer ta vie.
Mais ta clandestinité
te condamne à perpétuité.
Ton regard lointain, chargé de gros chagrins
tu t'interroges sur ta fin.

Toi le clandestin, tu portes sur ton dos un lourd fardeau
c'est la couleur de ta peau , on ne te fait pas de cadeau.
Avec les nouvelles lois , ils ont fait de toi
et t'as pas le choix; un esclave consentant pour lontemps.
te régulariser, t'indemniser
pour certains c'est une hypocrisie
pour d'autres une hérésie
tu fais leurs fortunes
ils veulent encore et encore des thunes.
Ton histoire d'amour ne voit jamais le jour
Dès les premiers pas, ça ne va pas

le doute s'installe et le réveil est brutal.
Tu suscites la suspicion et la méfiance
on te juge d'avance.

on ne te tend pas la main, on t'ababdonne sur le bord du chemin
A croire que c'est ton destin.

tu traverses des déserts et des océans sur des petits rafiots
tu rêves de l'ELDORADO.
et la mer est cruelle et avec elle, pas de cadeaux , tu ne feras pas de vieux os.
Elle t'engloutit dans ses eaux.

Toi le porté disparu, celui qu'on n'a plus revu.
tu meurs dans l'indifférence, seule derrière toi
une mère en déshérence, meurtrie de souffrance, pleure en silence, tant sa douleur est immense.
tu symbolises la tragédie humaine,
et ce sacrifice en vaut -il la peine? quand même.






Nadine DALUZEAU

- commentaires :


Ajouter votre avis

Le site : Accueil - CONTACT

Thème Réalité

Poésie 

Livres 

CDs 
.

pub 2


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 

le clandestin Nadine DALUZEAU

parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons