Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
UN SURSIS POUR LA VIE par Nadine DALUZEAU


texte précédent du thème - texte chansons suivant




Mes parents, mes amis,
mes amours, mes petits
faut pas m'en vouloir
de ne plus croire.

Quelques soirs au plus profond de mon désespoir
quand je broie du noir
j'implore la mort
pour qu'elle m'oublie encore
je sais que j'ai tort
et que personne n'échappe à son sort

Je lui fais des aveux
pour qu'elle me comprenne un peu
je lui fais des confidences
je lui parle de mon passé, de mon enfance
de ma douleur, de ma souffrance.

Je lui avoue tout
ce qui me fou
je sais que je n'arriverai jamais jusqu'au bout
souvent je délire
je ne veux pas mourir.

Je lui demande une grâce, une indulgence, une dernière chance
au moins un sursis
pour un crime que je n'ai pas commis
je l'implore, je la supplie
pour qu'elle me laisse la vie.

Transgresser les interdits
serait-il un délit?
passible d'une lourde sentence
qui me condamnerait d'avance.

De nos jours aimer la vie et le naturel serait-il un pêché mortel?
j'ai succombé à la tentation
j'ai fait fi du bon sens et de la raison
inconsciemment
je vivais dangereusement
j'ai manqué de lucidité
je me complaisais dans la légèreté
et aujourd'hui
devant le fait accompli
j'ai compris
que pour moi c'est bientôt fini
le sida a écourté ma vie

Mais au fond de moi même
je me disais que ça ne vaut pas la peine
de vivre dans un monde en délire
où tout fait souffrir
ce monde fou où l'on s'interdit tout
juste pour la survie
la vraie vie serait-elle une hérésie?
dans un monde aseptisé
où l'on s'interdit même les baisers
c'est clair la terre
est devenue l'antichambre de l'enfer
vaut mieux partir
et ne plus souffrir.





Nadine DALUZEAU

- commentaires :


Ajouter votre avis

Le site : Accueil - CONTACT

Thème tolérance

Poésie 

Livres 

CDs 
.

bouton


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 

UN SURSIS POUR LA VIE Nadine DALUZEAU

parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...