Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
Fière par Véronique Mohr


texte précédent du thème - texte chansons  suivant



Je déchire les images qui sont trop maquillées.
Je m’évade des cages où planent les préjugés,
Je vous dédie ces pages sanglantes et déchirées
Par le cri d’un voyage intérieur et damné.

Je vis à la frontière lumineuse et obscure
Qui unit les contraires et bénit les parjures.

Je cherche un idéal sculpté dans le cristal,
Un Eden absolu où vices et vertus
pourraient s’aimer sans mal.
A l’infini, je crois en la vie au delà
Du monde matériel qui a brisé les ailes
Aux esprits qui flamboient de beauté spirituelle
Et d’amour éternel.

Rebelle et sans bagage, je vis à la frontière,
En équilibre et fière de vibrer hors des cages.

J’aime les anges qui s’amusent
A violer l’interdit.
Les démons qui s’excusent,
La beauté des maudits.
Car dans leurs yeux se traînent
Les formes et les couleurs
Des divins créateurs
Brûlés par les extrêmes.
J’aime les mots qui vous choquent,
Les idées qui bousculent,
L’ordre quand il bascule
D’un geste qui provoque !

Je vis à la frontière lumineuse et obscure
Qui unit les contraires et bénit les parjures.

J’ai des amants qui m’aiment aux portes de l’enfer
Mais tous mes amis sèment l’amour et la lumière.
J’ai un cœur où s’enlacent les ombres et les strass
Laissés par les passions qui ont bu ma raison.

Un cœur qui croit encore que les âmes et les corps
Qui s’aiment se consomment et se gardent et donnent
Des baisers sans rature et des regards tournés
Vers un nouveau futur.


Véronique Mohr

- commentaires :
-C1 le 22 - 01 - 2009 à 17 : 24
par Léa : superbe texte............. *F1


Ajouter votre avis

fière véronique mohr je vis à la frontière lumineuse et obscure

fière véronique mohr je vis à la frontière lumineuse et obscure



Le site : CONTACT

Thème Liberté

Poésie 

Livres 

CDs 
.

Revision site juin 2009.

prec


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 
parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...