Sans Domicile Fixe par J.FONTENEAU


texte précédent du thème - texte chansons suivant


La rue c’est ce ruisseau qui jette des cadavres
Sur des trottoirs lustrés par des pas inconnus
La rue c’est le tombeau des regards de marbres
Des yeux pleurant la faim et le vin défendu

C’est au pied des vitrines comme des fruits trop mûrs
Qu’ils pourrissent au soleil oubliés des humains
Leur trésor c’est un chien leur bouteille une armure
La honte de la ruine de nous tendre la main

Ils parlent aux pavés aux talons qui leur parlent
Aux jambes automates des ombres empressées
Ils s’enivrent d’effluves des sexes qui détalent
L’égout c’est le parfum des relents empestés

Ils glanent le petit sou qui leur tombe d’en haut
La charité des larmes versée pour le tapin
La conscience vénale qui crache des euros
Prière d’un corps miteux pour un morceau de pain

Quand rampe le bourreau ce froid venu du soir
Leur secret se réchauffe à l’ombre d’un carton
Le secret d’où ils viennent un amour illusoire
Souvenir d’un logis qui abritait leur nom

L’interminable nuit ronge ces proies faciles
Que la vermine dense dévore en jouissant
La faim brûle les ventres torturés et serviles
Compagne solitude écorche ces morts vivants

Au matin l’un d’entre eux encore dans ses cauchemars
Fut pris pour détritus encombrant le pavé
Par quelques éboueurs affolés en retard
Courant à un broyeur offrir l’humble déchet

Pas un ne s’aperçut qu’il s’agissait d’un homme
Déchargé dans un four à l’ardente chaleur
Aucune différence entre un crématorium
Et l’appétit morbide d’un incinérateur

Quand la camarde appelle de sa faux redoutée
Le fond d’une poubelle ou gît un cœur éteint
C’est un dieu c’est un diable bâtarde société
Qu’elle convie au sabbat pour lugubre festin

La rue c’est ce ruisseau ou pleurent des histoires
Qu’enfantent politique Jésus banquiers cossus
La rue c’est un pays qui écrit son histoire
En méprisant l’humain et lui crachant dessus


J.FONTENEAU

- commentaires :


Ajouter votre avis

Le site : Accueil - CONTACT

Thème Réalité

Poésie 

Livres 

CDs 
.

magali


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 

Sans Domicile Fixe J.FONTENEAU

En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons