Dernier hommage par Jacques Verpeaux
texte précédent du thème - texte chansons  suivant



Perdu dans cette foule venue te rendre hommage,
Derrière mes yeux fermés défilent toutes les images
De ces moments passés à croire à des mirages
Tandis que tu m’offrais ton plus joli visage.

Personne ne t’a aimé autant que je le fis,
Car être près de toi m’était un paradis
Et vivre en ton absence la pire des maladies
Ne pouvant être décrites par les plus érudits.

J’ai vécu dans ton ombre pendant toutes ces années
Où ton étoile brillait sans être détrônée,
Que tu me promettais sans jamais me donner,
Et je me contentais de ces succédanés.

Je n’ai jamais connu de formes plus parfaites
Que celles que tu montrais pour faire tourner les têtes,
Et l’éclat de tes yeux mettait le monde en fête
Beaucoup plus sûrement qu’une bouteille de clairette.

Les plus grands couturiers qui comptent dans le monde
Ne pouvaient pas rêver mannequin plus gironde
Et tu avais le chic pour entrer dans la ronde
Sans jamais oublier d’exercer ta faconde.

Ta beauté illustrait la une des magazines
Et faisait des jalouses jusque dans les cuisines
Tandis que toutes rêvaient de t’avoir pour copine
En espérant ainsi que tu les rendes divines.

Les années ont passé et tu as pris de l’âge,
Tu as soumis ton corps au supplice des massages,
Des rides sont apparues sur ton joli visage
Mais nul n’a oublié la joie de tes passages.

Des tas de jolies filles ont pris ta succession
Sans qu’aucune ne capte autant mon attention,
Pas plus ne déclenche comme toi toute ma passion,
Car tu étais unique, j’en ai la conviction.

Je suis resté dans l’ombre pendant toutes ces années
Où tu étais restée une belle étoile fanée
Que je me promettais sans jamais me donner,
Car je me contentais de ces succédanés.

Trop d’années ont passé sans jamais déclarer
A celle que toute une vie j’ai voulu admirer
Combien j’ai pu l’aimer sans jamais le montrer
Et je dois aujourd’hui cet amour enterrer.

Venu avec cette foule pour un dernier hommage,
Derrière mes yeux fermés se meurent toutes les images
De ces moments passés à croire à des mirages,
De ma mort, le dernier sera un bon présage.

Pas de musique existante
Dépôt SNAC 3-5013 du 8/10/2003

Jacques Verpeaux

- commentaires :


Ajouter votre avis

dernier hommage jacques verpeaux personne ne t’a aimé autant que je le fis,

derrière mes yeux fermés défilent toutes les images

dernier hommage jacques verpeaux personne ne t’a aimé autant que je le fis,



Le site - CONTACT

Thème Hommage

Poésie 

Livres 

CDs 
.

Revision site juin 2009.

Commentaires ouverts :

Noter un avis musical


c le livre 4cm


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 
parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons