DANS LA RUE par Denise Brunier
texte précédent du thème - texte chansons  suivant
DANS LA RUE

Auteur Denise BRUNIER
Musique et interprétation : Dany VAUGRENARD

Tu vas dans tes galoches
Le long des caniveaux
T'as comme un coeur de mioche
Sous quelques oripeaux

T'as d'l'amour à revendre
Mais tu n'sais pas comment
Les gens n'savent pas le prendre
C'est si simple pourtant

REFRAIN
Et alors tu t'en vas avec tes souvenirs
T'as plus d'richesses en toi
Que l'plus grands des émirs

Et tu chantes à la vie
Et tu chantes à l'espoir
Comme si ton bout d'ciel gris
Tu voulais pas l'faire voir...

Tu vas chanter l'amour
A la foule qui ignore
Que dans ton coeur velours
Un p'tit enfant s'endort

Tu vas laisser l’espoir
Te construire un empire
Redevenir un soir
Celui que l’on admire


REFRAIN
Et alors tu t'en vas avec tes souvenirs
T'as plus d'richesses en toi
Que l'plus grands des émirs

Et tu chantes à la vie
Et tu chantes à l'espoir
Comme si ton bout d'ciel gris
Tu voulais pas l'faire voir...



Pas la peine de leur dire
Ta souffrance d’aimer
Tous ces passants soupirent
Leur brin de vérité

Car tous on se ressemble
Dans cette vie bohème
Car on est fait ensemble
Des maux de ce poème.


REFRAIN
Et alors tu t'en vas avec tes souvenirs
T'as plus d'richesses en toi
Que l'plus grands des émirs

Et tu chantes à la vie
Et tu chantes à l'espoir
Comme si ton bout d'ciel gris
Tu voulais pas l'faire voir...

Textes 
 le site de la chanson Auteurs   le site de la chanson Forum   le site de la chanson Fonctionnement    le site de la chanson Accueil   le site de la chanson Divers 




DANS LA RUE


Tu vas dans tes galoches
Le long des caniveaux
T'as comme un coeur de mioche
Sous quelques oripeaux

T'as d'l'amour à revendre
Mais tu n'sais pas comment
Les gens n'savent pas le prendre
C'est si simple pourtant

REFRAIN
Et alors tu t'en vas avec tes souvenirs
T'as plus d'richesses en toi
Que l'plus grands des émirs

Et tu chantes à la vie
Et tu chantes à l'espoir
Comme si ton bout d'ciel gris
Tu voulais pas l'faire voir...

Tu vas chanter l'amour
A la foule qui ignore
Que dans ton coeur velours
Un p'tit enfant s'endort

Tu vas laisser l’espoir
Te construire un empire
Redevenir un soir
Celui que l’on admire


REFRAIN
Et alors tu t'en vas avec tes souvenirs
T'as plus d'richesses en toi
Que l'plus grands des émirs

Et tu chantes à la vie
Et tu chantes à l'espoir
Comme si ton bout d'ciel gris
Tu voulais pas l'faire voir...



Pas la peine de leur dire
Ta souffrance d’aimer
Tous ces passants soupirent
Leur brin de vérité

Car tous on se ressemble
Dans cette vie bohème
Car on est fait ensemble
Des maux de ce poème.


REFRAIN
Et alors tu t'en vas avec tes souvenirs
T'as plus d'richesses en toi
Que l'plus grands des émirs

Et tu chantes à la vie
Et tu chantes à l'espoir
Comme si ton bout d'ciel gris
Tu voulais pas l'faire voir...



Denise Brunier

- commentaires :


Ajouter votre avis

dans la rue denise brunier le long des caniveaux

dans la rue denise brunier le long des caniveaux



Le site - CONTACT

Thème Moralité

Poésie 

Livres 

CDs 
.

Revision site juin 2009.

Commentaires ouverts :

Noter un avis musical


imagerss


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 
parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons