Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
Hôtel de charme par Michel Gouaud
texte précédent du thème - texte chansons  suivant



Hôtel de charme



C’était un p’tit hôtel de charme
Aux murs couverts de vigne vierge
Avec des chambres rose parme
Juste au-dessus de l’auberge
C’était un p’tit hôtel charmant
Aux murs couverts de vigne rousse
On y venait fidèlement
Y passer les nuits les plus douces

On s’y rendait en fin de mois
Quand on avait touché la paye
C’était un peu comme un chez soi
Que l’on aurait quitté la veille
On y allait pour faire la fête
Et s’accorder quelque folie
Y’avait mêm’ une entrée discrète
Pour les soirs de mélancolie

On s’y retrouvait entre amis
Dans une vraie complicité
On y croisait ses ennemis
Dans une belle duplicité
On y voyait de grands commis
Défendre la laïcité
Et faire de joyeux compromis
Avec le bénédicité

C’était pas une académie
Avec grenouilles de bénitier
On y mangeait du pain bénit
Et des p’tits œufs au coquetier
On y consommait des demis
Ou du vin tiré du cellier
C’était pas d’la gastronomie
Mais qu’il était bon le gibier

C’était un p’tit hôtel de charme
Avec des bouquets et des cierges
Les filles qui y vendaient leurs charmes
N’sortaient pas de la forêt, vierges
C’était un p’tit hôtel marchand
Où l’on venait manger sur le pouce
On y passait de bons moments
Dans les bras d’une fausse rousse

On s’y rendait en fin de mois
Pour flamber nos économies
On avait l’embarras du choix
Pour des leçons d’anatomie
On y allait pour faire l’amour
Et on se gorgeait d’illusion
Quand on accordait libre cours
A notre besoin d’effusions

On s’y retrouvait entre amis
Pour quelque soirée agitée
On y baisait ses ennemis
En prenant les plus convoitées
Je me souviens d’une Noémie
Qui était toujours sollicitée
Et dispensait en pandémie
Un parfum de félicité

C’était comme une Académie
Où l’on venait pour s’initier
On y trouvait des culs bénits
De la brioche de pâtissier
On y consommait des demies
Des vénustés d’un blanc glacier
C’était de la vraie gastronomie
Mêm’ si on faisait office de gibier

C’était un p’tit hôtel de charme
Aux murs couverts de vigne vierge
Quand on faisait un peu de vacarme
On entendait gronder Monsieur Serge
C’était un p’tit hôtel charmant
Aux murs couverts de vigne rousse
On y venait fidèlement
Y passer les nuits les plus douces
C’était un p’tit hôtel de charme
Aux murs couverts de vigne vierge
Jusqu’à ce qu’une nuit les gendarmes
Fassent une descente dans l’auberge
Ca a fait un sacré vacarme
Quand ils ont arrêté le beau Serge
C’était un p’tit hôtel de charme
Aux murs couverts de vigne vierge
On a tous versé une larme
Quand on a vu fermer l’auberge
C’était un p’tit hôtel de charme
Aux murs couverts de vigne vierge
C’était un p’tit hôtel de charme
Où tant de souvenirs convergent






Michel Gouaud

- commentaires :


Ajouter votre avis

hôtel de charme michel gouaud aux murs couverts de vigne vierge

hôtel de charme michel gouaud aux murs couverts de vigne vierge



Le site - CONTACT

Thème Rencontre

Poésie 

Livres 

CDs 
.

Revision site juin 2009.

Commentaires ouverts :

Noter un avis musical


textesdechansonsforum


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 
parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons