Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
Thérèse et Pauline par Eric GRUNENWALD
texte précédent du thème - texte chansons  suivant



Hier à MaMaison
On a tué le cochon
Ce fut la fête toute la journée
Le bel Henry j’ai rencontré
Henry c’est le frère de Mme Thérèse il voulait pas venir à MaMaison mais il est venu quand même on lui a présenté Pauline

Thérèse et Pauline
Sont de vieilles copines
Deux retraitées emmaisonnées
Aux cheveux gris permanentés
Figurez-vous qu’elles se sont retrouvées il y a quelques années à un guichet des PTT

Et puis St Adjutor s’est mis à crier de tous ses feux !

Thérèse n’oublie rien
La peine elle s’en souvient !
Le travail à la chaîne, la sueur
Les bombardements et la peur
Pauline disait toujours «quand les prisonniers de guerre sont revenus c’était plus pareil... surtout pour mon époux qui en est mort»

Un sale style, un sale temps
Nées dans les 1900
Boue papetière, odeur atroce
Dans cette ambiance fallait qu’on bosse

Pauline est née le 3 septembre 1904 exactement Thérèse quelques mois plus tard la der des ders pour leurs dix ans veuves avant leurs quarante ans

Et puis St Adjutor s’est mis à crier de tous ses feux !

Sans s’en apercevoir
Pauline perd la mémoire
Quelle heure il est elle ne sait plus
Ni qui je suis ni ce qu’elle fut
L’autre dimanche elle ne m’a pas reconnu j’ai dû me présenter Thérèse c’est moins pire mais...

Thérèse s’est acheté
Un beau calendrier
Trois petits chats dans leur panier
Mais c’en est un de l’an dernier
Je n’ai pas osé lui faire remarquer maintenant c’est trop tard

Et puis St Adjutor s’est mis à crier de tous ses feux !

J’ai offert à chacune
Pour gommer leurs lacunes
Un cahier dans lequel noter
Tout ce qu’elles font de leurs journées
Oui ça un beau cahier un cadeau utile avec une jolie couverture on dirait du cuir comme du skaï marron avec des ronds dessus

Y coller les photos
Dates et numéros
Les numéros du téléphone
Les souvenirs qui rebourgeonnent
Ou même y écrire la liste de leurs petites courses elles ne retrouvent jamais notre numéro de téléphone dans leurs papiers chiffonnés

Et puis St Adjutor s’est mis à crier de tous ses feux !

Pauline n’aimait pas
Son dernier pyjama
A Thérèse l’a refourgué
Qui elle aussi le détestait
Ce n’était pas vraiment un pyjama c’était une chemise de nuit réséda qui ne m’arrangeait pas

Mais Thérèse ne dit rien
Elle aime faire le bien
Ce pyjama supportera
Et son amie ne vexera
C’était une chemise de nuit trop grande pas très très belle très moche en fait

Et puis St Adjutor s’est mis à crier de tous ses feux !

Ecoutez le secret
Que Pauline m’a confié
Laisse tes tiroirs entrouverts
Pour aérer, donner de l’air

Si un jour à dessein
Tu lui en fermes un
Ne t’étonne pas de son ire
Car vieillir ce n’est pas mollir !

La sœur de l’entrée est partie à Liège. Vous l’avez su ?

Et puis St Adjutor enfin s’est tu !


Eric GRUNENWALD

- commentaires :


Ajouter votre avis

thérèse et pauline eric grunenwald thérèse et pauline

thérèse et pauline eric grunenwald thérèse et pauline



Le site - CONTACT

Thème Temps (le)

Poésie 

Livres 

CDs 
.

Revision site juin 2009.

Commentaires ouverts :

Noter un avis musical


pub 2


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 
parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons