CHIENS, BETES A CHAGRIN. par André Jeanpierre
texte précédent du thème - texte chansons  suivant




Lorsque tu me regardes de tes yeux attendris,
Tu me fais oublier les aigreurs de la vie.
Fidèle compagnon des beaux et mauvais jours,
Je peux compter sur toi et sur ton tendre amour.
La nature est injuste, qui, décalant nos vies,
Me condamne, à coup sûr à te voir disparaître.
Mourir avant vingt ans, je n’en ai pas l’envie,
J’aurai plusieurs chagrins; tu n’auras qu’un seul maître.

Tu ne ressembles pas aux monstres des banlieues,
Destinés à l'attaque, au trafic et aux jeux.
Aux tréfonds de ta tête on ne saurait trouver
Même en la cherchant bien, trace de méchanceté.
La nature est injuste, qui, décalant nos vies,
Me condamne, à coup sûr à te voir disparaître.
Mourir avant vingt ans, je n' en ai pas l' envie,
J’aurai plusieurs chagrins; tu n’auras qu’un seul maître.

Lorsque contraint forcé par des obligations,
Je dois te laisser seul, une journée entière,
J'ai hâte de rentrer, recherchant la manière,
De rejoindre au plus vite les murs de ma maison.
La nature est injuste, qui, décalant nos vies,
Me condamne, à coup sûr à te voir disparaître.
Mourir avant vingt ans, je n’en ai pas l’envie,
J’aurai plusieurs chagrins; tu n’auras qu’un seul maître.

Tes cris derrière la porte, me comblent de plaisir.
Toi, tu n’es pas content et me le fais savoir,
En teintant de reproches, ta joie de me revoir,
Tu voudrais me garder, m'empêcher de partir.
La nature est injuste, qui, décalant nos vies,
Me condamne, à coup sûr à te voir disparaître.
Mourir avant vingt ans, je n’en ai pas l’envie,
J’aurai plusieurs chagrins; tu n’auras qu’un seul maître.

Pendant les longues heures où tu m'as espéré,
Tu n'as fait que bouder, refusant la gamelle,
Pourtant fort bien garnie, que je t'avais laissée,
Maintenant rassuré, tu vides l' écuelle.
La nature est injuste, qui, décalant nos vies,
Me condamne, à coup sûr à te voir disparaître.
Mourir avant vingt ans, je n’en ai pas l’envie,
J’aurai plusieurs chagrins; tu n’auras qu’un seul maître.


André Jeanpierre

- commentaires :
-C1 le 11 septembre 2008 à 00 : 41
par de WAEL : j'adore les chiens et ils nous font pleurer qu'une seule fois dans leur vie ! ! ! ! ! ! C'est quand ils disparaissent *F1


Ajouter votre avis

chiens, betes a chagrin. andré jeanpierre

la nature est injuste, qui, décalant nos vies,

chiens, betes a chagrin. andré jeanpierre

la nature est injuste, qui, décalant nos vies,

Le site - CONTACT

Thème animaux

Poésie 

Livres 

CDs 
.

Revision site juin 2009.

Commentaires ouverts :

Noter un avis musical


imagerss


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 
parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons