Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
Pour toi Mike ( en hommage à M par Louis Curpanen
texte précédent du thème - texte chansons  suivant Serres les poings et bas toi.
Pour qu'un grand bonheur soit dans ton coeur.
Même si la vie t'a tout donné et t'a tout repris.
Ne baisses pas les bras.
Pour qu'a nouveau tu sois heureux.
Ecoute l'oiseau qui chante.
Regarde la fille qui passe
Et dis lui que c'est comme ca que je t'aime.

Même si tu n'es plus là.
On pense encore à toi.
On entend toujours l'écho de ta voix.
et tes chansons d'amour.
nous donne un peu d'espoir jour après jour.
Car tout fini tout recommence dans les bras
de la tendresse.

S'il t'arrive d'être malheureux
et qu'il ne reste rien qu'une larme dans tes yeux
dis toi que la vie de chaque jour est un combat
qu'il faut te battre pour la vérité
alors tu finiras par gagner.
S'il fait parfois soleil et que tu as froid.
Fais ta prière au réveil.
La chance t'ouvrira ses portes
si au fond de toi tu y crois.

Même si tu n'es plus là.
On pense encore à toi.
On entend toujours l'écho de ta voix.
et tes chansons d'amour.
nous donne un peu d'espoir jour après jour.
Car tout fini tout recommence dans les bras
de la tendresse.

Comme l'oiseau noir et l'oiseau blanc
au dessus des nuages
ainsi nous emporte le vent
jusqu'a la fin du voyage
et si voilà tu te sens comme en prison
tu vas, tu viens,tu tourne en rond
donne donne donne un peu de toi
et laisse toi aimer
tu verras toutes les couleurs
les couleurs de l'amour.

Même si tu n'es plus là.
On pense encore à toi.
On entend toujours l'écho de ta voix.
et tes chansons d'amour.
nous donne un peu d'espoir jour après jour.
Car tout fini tout recommence dans les bras
de la tendresse.

Et viendra ce jour ou ton enfant va partir
loin de chez toi il doit grandir
de quoi sera fait son avenir
personne ne pourra le dire
il cherchera au question sa réponse
s'il la trouvera qui saura
Aussi vrai que nos corps ce n'est que de la poussière
qu'il faut bien un jour s'en aller comme l'oiseau de la rivière
qu'on a tort ou raison
on vit,on meurt à chaque fois.

Auteur Louis Curpanen

Tous droits réservés




Textes 
 le site de la chanson Auteurs   le site de la chanson Forum   le site de la chanson Fonctionnement    le site de la chanson Accueil   le site de la chanson Divers 



Tu nous as dis dans la lumière.
Serres les poings et bas toi.
Pour qu'un grand bonheur soit dans ton coeur.
Même si la vie t'a tout donné et t'a tout repris.
Ne baisses pas les bras.
Pour qu'a nouveau tu sois heureux.
Ecoute l'oiseau qui chante.
Regarde la fille qui passe
Et dis lui que c'est comme ca que je t'aime.

Même si tu n'es plus là.
On pense encore à toi.
On entend toujours l'écho de ta voix.
et tes chansons d'amour.
nous donne un peu d'espoir jour après jour.
Car tout fini tout recommence dans les bras
de la tendresse.

S'il t'arrive d'être malheureux
et qu'il ne reste rien qu'une larme dans tes yeux
dis toi que la vie de chaque jour est un combat
qu'il faut te battre pour la vérité
alors tu finiras par gagner.
S'il fait parfois soleil et que tu as froid.
Fais ta prière au réveil.
La chance t'ouvrira ses portes
si au fond de toi tu y crois.

Même si tu n'es plus là.
On pense encore à toi.
On entend toujours l'écho de ta voix.
et tes chansons d'amour.
nous donne un peu d'espoir jour après jour.
Car tout fini tout recommence dans les bras
de la tendresse.

Comme l'oiseau noir et l'oiseau blanc
au dessus des nuages
ainsi nous emporte le vent
jusqu'a la fin du voyage
et si voilà tu te sens comme en prison
tu vas, tu viens,tu tourne en rond
donne donne donne un peu de toi
et laisse toi aimer
tu verras toutes les couleurs
les couleurs de l'amour.

Même si tu n'es plus là.
On pense encore à toi.
On entend toujours l'écho de ta voix.
et tes chansons d'amour.
nous donne un peu d'espoir jour après jour.
Car tout fini tout recommence dans les bras
de la tendresse.

Et viendra ce jour ou ton enfant va partir
loin de chez toi il doit grandir
de quoi sera fait son avenir
personne ne pourra le dire
il cherchera au question sa réponse
s'il la trouvera qui saura
Aussi vrai que nos corps ce n'est que de la poussière
qu'il faut bien un jour s'en aller comme l'oiseau de la rivière
qu'on a tort ou raison
on vit,on meurt à chaque fois.






Louis Curpanen

- commentaires :


Ajouter votre avis

pour toi mike ( en hommage à m louis curpanen

pour qu'a nouveau tu sois heureux.

pour toi mike ( en hommage à m louis curpanen

pour qu'a nouveau tu sois heureux.

Le site - CONTACT

Thème Hommage

Poésie 

Livres 

CDs 
.

Revision site juin 2009.

Commentaires ouverts :

Noter un avis musical


savoir


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 
parolier aux 23 interpretes
Le livre

Un auteur chanté...
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons