Au nom de la Patrie par Jacques GOUDEAUX
texte précédent du thème - texte chansons  suivant



Au nom de la Patrie.












1

Le regard vide, ils entendaient
Des ordres qui les révoltaient,
Les poings serrés mais en silence,
Ils écoutaient sans rechigner :
Ils étaient ceux — vive la France ! —
Que le sort avait désignés,
Que le sort avait désignés.

Refrain :

Ils furent des milliers
À être sacrifiés :
Certains sont morts pour la Patrie
Ceux-là sont morts pour des conneries.

2

Ils n’étaient pas ces braves-là,
Pas des héros non, mieux que ça :
Des hommes. Hélas ! et pour certains,
Les vagues pions d’un simulacre
De guerre où sombrait le destin,
Les pions de ce jeu de massacre,
Les pions de ce jeu de massacre.

Refrain :

Ils furent des milliers
À être sacrifiés :
Certains sont morts pour la Patrie
Ceux-là sont morts pour des conneries.

3

Morts pour la France ? Laissez-moi rire !
La peur au ventre, en point de mire,
Ils s’en allaient, usés, meurtris,
Trébuchant avec leur flingot.
Qu’elle était belle, la Patrie,
... Surtout comme elle avait bon dos,
Surtout comme elle avait bon dos !



Refrain :

Ils furent des milliers
À être sacrifiés :
Certains sont morts pour la Patrie
Ceux-là sont morts pour des conneries.

4

Ils attendaient comme on espère
Quelque miracle au nom du Père ...
Ils ne seront jamais qu’un nom
Sur une pierre, un monument,
Un numéro de régiment
Dans le silence des canons,
Dans le silence des canons.

Refrain :

Ils furent des milliers
À être sacrifiés :
Certains sont morts pour la Patrie
Ceux-là sont morts pour des conneries.

5

Qu’étaient-ils, ceux qui décidèrent
Par des attaques suicidaires
D’encourager cette tuerie,
Qui dissertaient de stratégie
De leur Q.G. bien à l’abri ?
Quel gâchis, bon dieu , quel gâchis,
Quel gâchis, bon dieu ... Quel gâchis !

Refrain :

Ils furent des milliers
À être sacrifiés :
Certains sont morts pour la Patrie
Ceux-là sont morts pour des conneries.

6

Mais leurs galons souillés de sang,
Du sang de tous ces innocents,
Ces assassins, ces criminels,
Pour leur courage exceptionnel
Eurent après coup tous les honneurs :
La gloire est fille de l’horreur,
La gloire est fille de l’horreur …

Refrain :

Ils furent des milliers
À être sacrifiés :
Certains sont morts pour la Patrie
Ceux-là sont morts pour des conneries.


SACEM 1998

Jacques GOUDEAUX

- commentaires :


Ajouter votre avis

au nom de la patrie jacques goudeaux le regard vide, ils entendaient

au nom de la patrie jacques goudeaux le regard vide, ils entendaient



Le site - CONTACT

Thème Réalité

Poésie 

Livres 

CDs 
.

Revision site juin 2009.

Commentaires ouverts :

Noter un avis musical


magali


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons