Youtube - Vidéos - Devenir parolier - Livres
Prison de ténèbres par BUZACH
texte précédent du thème - texte chansons  suivant



A Bertrand ...

Moi, je vais comme autrefois du soir jusqu'au matin
Sans cueillir d'autres fruits que d'amères conquêtes
Après la fête.
Je tire parfois mon pardon de l'excès des baisers,
Mes souvenirs sortis seraient trop une injure,
Je te le jure.
REFRAIN
Sous ma prison de ténèbres, la lune est une amie,
Si elle me donne la fièvre, la Liberté aussi.
Partage-la avec moi,
Et partons tous les deux ensemble...
Or noir, argent sale, de douleur taché.
Par la mort de mon Amour aux écrans de télé.
Un compromis de longueur d'onde,
En caméra trois les yeux de la belle...
Au montage on enlèvera cette scène.
D'aucun diront d'elle que la mort... Imparfaite.

Endormir à jamais la douleur qui me mine.
Armes qu'incendie l'éclair brûlant d'une volonté,
combien divine.
Il n'y a que le passé pour les choses pures,
Et même plus de colombes pour le futur,
Notre futur.
refrain
Les Dieux du monde ont pour l'instant choisi pour moi,
Brisant toutes mes pensées, il ne me laissent le choix, juste le droit.
Le poête est toujours semblable au Prince des nuées,
Et enfermé dans sa cage il ne peut plus aimer,
Ni plus s'aimer.
refrain









BUZACH

- commentaires :


Ajouter votre avis

prison de ténèbres buzach je tire parfois mon pardon de l'excès des baisers,

prison de ténèbres buzach je tire parfois mon pardon de l'excès des baisers,



Le site - CONTACT

Thème Culpabilité

Poésie 

Livres 

CDs 
.

Revision site juin 2009.

Commentaires ouverts :

Noter un avis musical


savoir


toutes les photos du site.


Etre Auteur Parolier 
ShowBiz français 
Edition : Révolution 
Devenir écrivain 
En vidéo le texte du jour :
Plus de VIDEOS
Et ABONNEMENT GRATUIT à la chaîne youtube chansons